Notre dernière assemblée générale du 16 mars 2018 

Assemblée Générale

CODELIAPP

(Collectif de défense de la ligne Agen-Périgueux-Limoges-Paris).

COMPTE-RENDU ASSEMBLEE GENERALE DU 29 mars 2019.

(Siège social : Mairie de Monsempron-libos).

-Présents ou représentés (36) :
Arènes Annie, Arènes J.Jacques,Arnac Sylviane (Coprésidente), Barutello Sylvain, Bourlanges Rémy, Brachet Benjamin, Brouillet J.Jacques (Maire de Monsempron-Libos), Calmel Jean-Pierre (Maire de Sauveterre, Couderc Marie, Damaisin Olivier (Député), Daubas Gilles (Conseiller municipal de Fumel), Delsol Max (pouvoir), Durou J.Luc, Fresquet Serge, Fresquet Monique, Gargowitsch Sophie (Maire de Blanquefort, Conseillère départementale), Grasset Eric (Maire de Condezaygues), Jolly J.Pierre (administrateur), Klein J.Jacques (Maire adjoint de St Front), Labroue Cédric, Loisy Daniel (pouvoir), Loisy Anne-Marie (pouvoir), Moliérac Guillaume (Conseiller régional), Muller Gérard (Maire adjoint de Penne d'Agenais), Pawlowski Isabelle, Pinet Pierrette, Pradel Michèle, Rever Thierry (Maire adjoint de Montayral), Siders Monique (trésorière), Vayssière Didier, Valadié Alain (pouvoir), Valadié Christiane (pouvoir), Valadié Jacques (Coprésident), Verrier J.Pierre (secrétaire), deux représentants de l'association Périgord Rail Plus (Vilatte Gérard et une autre personne... ?).
-Excusés (6) :
Borie Daniel (Conseiller départemental), Costes J.Louis (Maire de Fumel), Costes Marie (Conseillère régionale), Foulon Michel, Maisonnave Marc, Xuéreb J.Marc.

                                                        Ordre du jour :


-Actualité sur la ligne suite à la venue d'Alain Rousset ? Président de la région nouvelle Aquitaine.
-Rapport moral, rapport d'activité, rapport financier.
-Renouvellement du bureau.
-Questions diverses.
Jacques Valadié ouvre la séance à 18h 30 en remerciant les membres présents, parmi lesquels des élus dont le Député Olivier Damaisin, le Conseiller régional Guillaume Moliérac, la Conseillère départementale Sophie Gargowitsch).
Il fait ensuite observer une minute de silence à la mémoire de proches de membres du Codeliapp récemment décédés, et d'Anne Marie Froment (présidente de l'association Val Lémance) qui nous a également quittés.

1) Actualité sur la ligne Agen-Périgueux :Projet de ligne, visite d'Alain Rousset du 15 mars :
Jacques Valadié entame l'ordre du jour en donnant la parole à J.Jacques Brouillet, Maire de Monsempron-Libos pour présenter l'historique de l'association dont il est membre « Ligne de vie Périgord Agenais » créée par un groupe d'élus à Belvès.
Elle réunit des élus des communes riveraines de la ligne et les associations de défense du rail : Périgord Rail Plus et Codeliapp.
Cette association a pour but, à la demande d'Alain Rousset, d'élaborer un projet de ligne, et d'en assurer la promotion.
C'est à cette fin, qu'une vidéo a été réalisée et présentée à Belvès au président de région lors de sa venue le 15 mars : Cette vidéo met en valeur l'intérêt économique, touristique et environnemental de la ligne, indispensable et même vitale pour le désenclavement de notre région.
En empruntant la ligne entre Agen et Le Buisson, Alain Rousset a pu constater les nombreux ralentissements (jusqu'à 25km/h par endroit). Ces ralentissements sont préjudiciables à la fréquentation de la ligne, de même que les dernières modifications d'horaires qui ne conviennent pas du tout aux usagers (coût des modifications d' horaire: 400 000 € selon la SNCF) On voudrait tuer la ligne qu'on ne s'y prendrait pas autrement !
Si la région soutient la ligne, elle ne peut financer à elle seule les travaux de rénovation indispensables à son maintien, le coût de ces travaux pour le renouvellement des voies étant estimé selon la SNCF à 140 millions d'Euros.Il semble bien que ce montant soit nettement surévalué, et que ces travaux, selon certaines études, pourraient se faire quasiment à moitié prix : l'association ligne de vie doit travailler sur ce sujet.
Le député Olivier Damaisin intervient pour regretter que les parlementaires n'aient pas été invités à cette journée du 15 mars, et il demande à faire partie des groupes de travail, et à être invité aux différentes réunions. Il soutient bien sûr la ligne, et souhaite que tout le monde œuvre dans le même sens, toutes tendances politiques confondues, pour en assurer le maintien.
Il souligne aussi qu'on doit travailler avec la SNCF et pas contre, tout en regrettant ces changements d'horaires.
Le Conseiller régional Guillaume Moliérac répond que si les députés n'avaient pas été invités à cette journée, c'est qu'il ne s'agissait pas d'une cérémonie officielle , mais simplement de faire le point sur l'état de cet axe : Tout le monde est d'accord pour travailler ensemble à la pérennité de cette ligne.
Quant au coût des travaux, seule la SNCF réseau peut intervenir : Pas de devis concurrentiels possibles, on peut seulement demander des contre-expertises.
Olivier Damaisin fait la comparaison avec la ligne Bergerac-Libourne qui a été sauvée, suite à une concertation entre la SNCF, la région et les collectivités départementales et locales.
Pourquoi pas une même concertation pour la ligne Agen-Périgueux ?
A quand l'exploitation de trains, plus écologiques, fonctionnant à l'hydrogène sur cette même ligne ? 

2) Rapport moral (présenté par Sylviane Arnac, coprésidente) :
Sylviane Arnac rappelle qu'à l'initiative des cheminots CGT d'Agen et de Jacques Valadié, l'association Codeliapp a été créée il y a 26 ans pour assurer la défense et le développement de la ligne Agen-Périgueux-Limoges-Paris.
Les associations Codeliapp et Périgord Rail plus, avec les élus et les populations mobilisées, ont fait reculer la SNCF et permis à la région Aquitaine ,en devenant l'autorité organisatrice des transports TER, de sauver cet axe en 2002, en mettant en place du matériel neuf, en rénovant des gares, ce qui, associé à des horaires intéressants pour les usagers a contribué à améliorer la fréquentation.
Malheureusement, les changements d'horaires inadaptés, le plus souvent peu compatibles avec les besoins des usagers (les correspondances n'étant plus correctement assurées), et les ralentissements importants exigés par l'état de la voie, ont entraînés, depuis, une baisse de la fréquentation de la ligne.
Il semblerait que s'installe, sans le dire, une stratégie de désertification de cet axe argumentant ainsi pour son transfert sur route, et contribuant à terme à la fermeture de la ligne.
Dernièrement, des usagers mécontents des nouveaux horaires ont créé un site internet et fait signer une pétition. Le Codeliapp remercie ces utilisateurs pour leur mobilisation qui participe à l'action que nous menons.
Les conclusions du rapport Spinetta aboutirait à la fermeture de 9 000km de petites lignes dont 4 seraient concernées en Nouvelle Aquitaine : Angoulême-Limoges, Brive-Limoges, Agen-Périgueux, Bergerac-Libourne.
Pour cette dernière ligne, un accord a été trouvé entre la SNCF, la région et les collectivités locales sauvant cette ligne et les travaux sont en cours.
Pour la ligne Agen-Périgueux, les élus de Lot et Garonne et de Dordogne ont été reçus par le président Rousset en février 2018 : il leur a demandé d'établir un projet de ligne et promis une visite sur place.
Les élus en réunion avec les associations ont décidés de créer une association « ligne de vie -Périgord Agenais », et de présenter une vidéo concernant ce projet de ligne, et en assurer sa promotion.
La venue du Président Rousset qui a circulé sur la ligne entre Agen et le Buisson le vendredi 15 mars dernier confirme la bonne volonté de la région, et lui a permis de constater l'état du réseau.
Après la présentation de la vidéo au cinéma Lux du Buison, il a confirmé les nombreuses difficultés de communication avec la SNCF, en particulier pour les nouveaux horaires d'hiver, et pour faire évoluer ceux-ci vers des normes acceptables pour les usagers.
Alain Rousset a précisé qu'il était prêt à soutenir cet axe, mais avec l'aide de la SNCF et des collectivités départementales et locales. Une décision d'intérêt général doit être prise rapidement pour sauver ce moyen de transport propre et utile à la lutte contre le réchauffement climatique.
Le Préfet Philizot, mandaté par le ministre des transports, a accompagné le Président Rousset le 15 mars sur le TER: Il a été chargé d'effectuer un diagnostic du réseau ferré secondaire afin de définir une stratégie pour les lignes ferroviaires de desserte fine des territoires.
En conclusion, nous répétons que notre association CODELIAPP membre au niveau national de Convergence Nationale du Rail est plus que jamais décidée à défendre et développer cet axe.
Grace à la mobilisation de l'ensemble des élus, des associations, des usagers et de la population, nous espérons que l'intérêt général sera pris en compte et que cet axe structurant sera définitivement protégé.
Notre combat est juste puisqu'il défend les services publics dans nos territoires ruraux.
Le rapport moral est adopté à l'unanimité.

-3)  Rapport d'activité Présenté par Sylviane Arnac:
Calendrier des différentes opérations effectuées :
24/01/18:Distribution de tracts en gare de Penne d'Agenais et Libos.;
08/02/18:Gare d'AgenFR3 Aquitaine pour projet SNCF de passerelle.
27/02/18:Délégation rencontre le député.
02/03/18:Bureau Codeliapp+ commission de contrôle.
16/03/18:Assemblée générale à Monsempron-Libos.
28/02/18:Réunion mairie de Belvès : 18h France -inter, 12h gare du Buisson.
17/04/18:Interview à radio 4.
26/04/18 : STRADDET à Périgueux.
18/05/18:Mise à jour du site à Penne d'Agenais.
25/05/18:Conseil d'administration à Monsempron-Libos.
25/06/18:Réunion des maires à Belvès.
09/07/18:Réunion des maires à Belvès.
16/07/18:Distribution de tracts en gare de Libos.
25/07/18:Réunion des maires à Belvès.
25/09:18:Mise à jour du site à Penne d'Agenais.
27/09/18:Distribution de tracts en gare de Libos.
12/10/18:Réunion des maires à Belvès.
18/10/18:Comité de ligne au Buisson.
20/10/18:Manifestation des associations en gare de Cahors (suppression des guichets).
15/11/18:Présentation vidéo mairie de Belvès.
14/12/18:Conseil d'administration à Monsempron-Libos.
Rapport d'activité adopté à l'unanimité.

-4)Rapport financier (présenté par Monique Siders, trésorière :
L'exercice court du 1er décembre 2017 au 30 novembre 2018 :
Soldes extrêmes:3.561,23 €(1er décembre 2017) et 3.265,95 € au 30 novembre 2018.
Différence négative de 295,28 €.
-Les dépenses : 2.270,28 € :
-Prime d'assurance:165,91 €.
-Adhésions à CNR, Périgord Rail Plus, Radio 4: 64 €.
-Fournitures de bureau:305,99 €.
-Frais postaux :146,65 €.
-Déplacements des membres du bureau:328,16 €.
-Frais de bouche, verre de l'amitié, buffet (assemblée générale , C.A.):259,72 €.
Le Codeliapp à fait une avance de 1.000 € pour permettre la réalisation de la vidéo assurant la promotion de la ligne.
-Les Recettes:1.975,00 € :
-Cartes d'adhérents : 160 €
- subventions communales:815 € :
Condezaygues, Fumel, Villeneuve/Lot:100 €.
Monsempron-Libos, Penne d'Agenais : 80 €.
St Sylvestre : 55 €.
Blanquefort, Cuzorn,St Front, Sauveterre, Trentels:50 €.Trentels:50 €:cotis ; 2017)
Remboursement de l'avance pour la, vidéo de 1.000 € (par Monsempron- Libos).
Le rapport financier est adopté à l'unanimité.
A noter que le montant de la cotisation reste fixé à 5 €

-5)Renouvellement du bureau ;
Comme il se doit, le bureau sortant est démissionnaire.
Après appel à candidature, une seule personne se présente : Madame Pawlowski Isabelle .
En l'absence d'autres candidatures, le bureau sortant est reconduit .
Le nouveau bureau se compose comme suit :
-Président d'honneur : Serge Fresquet.
-Coprésidents : Sylviane Arnac, Jacques Valadié.
-Administrateur déchargé de la communication: J.Pierre Jolly.
-Secrétaire : J.Pierre Verrier.
-Secrétaire adjoint Marc Maisonnave.
-Trésorière Monique Siders.
-Trésorier adjoint : J.Luc Durou.
-Administrateurs : Barutello Sylvain, Pierre Simon, Isabelle Pawlowski.
Le nouveau bureau est adopté à l'unanimité.
-Questions diverses :
La plupart des questions ayant été abordées en début de séance, en l'absence de nouvelles questions Jacques Valadié lève la séance à 19h55 invitant les participants à partager le pot de l'amitié.Les coprésidents: Sylviane Arnac, Jacques Valadié.
Le secrétaire : Jean-Pierre Verrier.

Le secrétaire du Codeliapp : Jean-Pierre Verrier.