Monsieur Alain ROUSSET
Président dela Région Nouvelle Aquitaine
14, rue François-de-Sourdis 33077 BORDEAUX-Cedex


Monsempron-Libos, le 20 novembre 2019


Monsieur le Président,


Vous êtes venu sur la ligne SNCF Agen-Périgueux le 15 mars dernier, avec le Préfet Philizot, chargé de mission par Madame la Ministre du Transport Elisabeth Borne, pour les lignes d'aménagement du territoire appelées « petites lignes » classées 7 à 9. Depuis cette date nous n'avons aucune nouvelle de ce rapport.

A-t-il été publié ?

Suite, au mouvement, à Agen, des usagers(ères) de cet axe à propos des horaires, les élus, et les associations (Codeliapp et Périgord Rail Plus) ont été reçus au ministère des transports à Paris par le directeur de Madame la Ministre.

Nous avons demandé que soit pris en compte cet axe déterminant pour notre désenclavement. Les élus de l'Association « ligne de Vie Périgord agenais » ont présenté leur vidéo de 10 mn que vous aviez pu voir vous-même au cinéma du Buisson de Cadouin, le 15 mars dernier.

Nous sommes ressortis de la réunion sans aucune avancée en ce qui concerne la participation financière éventuelle de l'état pour ces travaux indispensables.

Nous saluons votre ténacité concernant la défense du ferroviaire, mais nous n'avons, depuis la date de votre venue, reçu aucune information nous permettant de savoir comment vous comptez présenter un projet des travaux à entreprendre,

L'un des participants à la réunion au cinéma du Buisson de Cadouin, vous avait proposé un plan technique pour la remise en état de cette ligne d'environ 80 millions d'Euros ce qui, à priori, réduisait de moitié la facture prévue par la SNCF . Qu'en pensez-vous ?

De plus ces travaux pourraient être faits en trois parties :

- Une première entre Agen et Monsempron-Libos ,

- Une deuxième, entre Monsempron-Libos et Le Buisson de Cadouin, sachant que la partie Siorac-Le Buisson de Cadouin est déjà refaite (Sarlat - Le Buisson de Cadouin)

- Une troisième entre Le Buisson de Cadouin-Périgueux.

Ces travaux étalés sur 3 ou 4 ans permettraient plus de souplesse financière. Etant des contribuables, nous attendons de l'Etat, une participation à ces travaux, comme il en a été pour les travaux de la ligne Bergerac-Libourne.

Vous connaissez notre détermination à maintenir cet axe structurant très important pour notre territoire, déjà menacé de fermeture en 1993. Nous n'oublions pas que, la région devenant organisatrice des transports TER en 2002, a sauvé cet axe de la fermeture et nous vous en remercions.

Vous remerciant à l'avance de votre réponse nous vous rappelons que nous essayons, (modestement), de vous aider à trouver des solutions permettant à la Région de présenter un plan raisonnable en y incluant, bien sûr, la participation de l'Etat chargé, normalement, de l'aménagement du territoire mais aussi des collectivités départementales.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de nos sentiments respectueux.


Les Co-Présidents,

Réunion Régionale 18 juin 2019 SNCF/Région/Associations

Courrier transmis à la Ministre des Transports consécutivement aux réunions de Belves

Motions déposées les 2, 20 mars et 14 avril 2018 par les maires auprès de la Ministre des Transports et auprès du Conseil Départemental

Courriers des 12 oct et 30 novembre 2017 au Président de la région par Mme Costes, Conseillère Régionale 

Courrier des élus envoyé en novembre 2017 au Président de la Région au terme duquel une rencontre est demandée et Réponse du 7 mars 2018 de M Alain Rousset (Président de la Région)

Courrier des présidents des Conseils Départementaux 47 et 24 à SNCF Bordeaux  suite aux disfonctionnements importants et continus de la ligne 

courrier du CODELIAPP à R. Lagrave, responsable des Transports à la Région (disfonctionnements)